Olivier Véran estime qu'il est "possible qu’on ne soit jamais reconfiné"

·2 min de lecture

Le ministre de la Santé a fait un point sur la situation épidémique en France et a déclaré qu'il est «évidemment possible qu’on ne soit jamais reconfiné». 

Est-il possible que le troisième confinement dont l’ombre plane sur la France depuis quelques semaines n’ait jamais lieu? «Il est évidemment possible qu’on ne soit jamais reconfiné», a déclaré Olivier Véran sur Franceinfo mardi matin. (…) Je souhaite comme ministre du gouvernement qu’on puisse le plus tôt possible rendre des libertés aux Français, nous le ferons dès que nous pourrons. Le confinement n'est pas un choix de facilité et de sécurité. Le confinement est un choix de sécurité lors que la situation épidémique nous échappe. Aujourd’hui ce n’est pas le cas».

Le niveau d'épidémie est "stable" et "élevé"

Le ministre, qui a reçu lundi devant les caméras la première injection du vaccin d'AstraZeneca, en tant que professionnel de santé de moins de 65 ans – a indiqué que le niveau d'épidémie de Covid-19 en France «est stable et élevé». «Cela fait trois semaines qu'il y a 20.000 nouveaux cas par jour, trois semaines qu'il y a 1 500 hospitalisations par jour et trois semaines que nous sommes entre 3 000 et 3 200 patients au total en réanimation», a-t-il détaillé.

«Si la situation devait évoluer dans sept, dix, quinze jours à trois semaines, dans ce cas nous prendrions évidemment toujours les décisions pour protéger la santé des Français», a-t-il toutefois tempéré.

Il a aussi indiqué que le chef de l’Etat «a eu raison de ne pas décider de confinement généralisé il y a 15 jours car chaque semaine que nous gagnons sur un confinement, c'est une semaine de liberté supplémentaire pour les Français.».

Le bilan total depuis le début de l'épidémie s'établissait lundi à 79.423 personnes décédées avec un diagnostic de Covid-19 (hôpitaux et Ehpad), dont près de 50.000 depuis le 1er septembre. Ce rythme ne devrait pas ralentir(...)


Lire la suite sur Paris Match