Olivier Véran désavoué ? il « encaisse le coup » après la décision d’Emmanuel Macron

·1 min de lecture

Olivier Véran, le ministre de la Santé, va-t-il sortir fragilisé des annonces du Premier ministre Jean Castex pour endiguer l'épidémie ? Comme le décrypte RTL ce lundi 1er février, Emmanuel Macron a tranché : pas de troisième confinement mais un "tour de vis" dans les mesures sanitaires afin d'éviter un reconfinement difficile pour la santé mentale des Français. "Le moindre jour de confinement qu’on peut éviter aux Français, il faut qu’on le prenne, c'est notre conviction", a d'ailleurs assuré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui a défendu la position de l'exécutif ce dimanche 31 janvier dans un entretien à BFM TV. Ce jeudi 28 janvier, la veille des annonces du chef du gouvernement, Olivier Véran livrait pourtant un discours autrement plus alarmiste. "Le couvre-feu n'est pas suffisant face au variant", avait déclaré le ministre de la Santé, critiqué de toutes parts depuis le début de l'épidémie, lors d'une conférence de presse.

Sa voix n'aura pas convaincu le chef de l'État : face aux préconisations des experts scientifiques et de son propre Premier ministre, le président de la République a préféré écarter (provisoirement) un reconfinement et donc, éviter la grogne des Français, de plus en plus réfractaires à ces mesures. De son côté, Olivier Véran "encaisse le coup", selon RTL. Deux jours après le discours express de Jean Castex à l'Élysée, le médecin de 40 ans s'est expliqué dans les colonnes du Journal du Dimanche, où il affirmait que l'on "pourra peut-être éviter (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Une décélération de la hausse" : quand Gabriel Attal s’emmêle les pinceaux
Kelly Rowland (Destiny's Child) maman pour la 2e fois
Le prince Harry gagne son bras de fer contre plusieurs médias : que va-t-il faire de l'argent ?
« Un physique superbe mais il est très très chiant » : Michel Barnier ne fait pas l’unanimité à droite pour 2022
VIDEO - "Je ne pense pas qu'on se reconfinera" : le Dr. Martin Blachier jette un pavé dans la mare chez Pascal Praud