Olivier Véran : cette célèbre chaîne d’info qu’il boycotterait « ostensiblement »

·1 min de lecture

Olivier Véran préfèrerait BFM TV, franceinfo et LCI à CNews, d’après le patron de cette dernière. Pourtant, la chaîne d’information du groupe Canal, boostée par les émissions de Pascal Praud, Christine Kelly et Jean-Marc Morandini, cartonne. Des programmes qui ne seraient pas la tasse de thé du ministre de Santé, malgré une année « exceptionnelle » pour CNews qui a doublé sa part d’audience en 2020. Dans les colonnes du JDD ce dimanche 3 janvier, le directeur général de la chaîne, Serge Nedjar, a dressé un bilan très positif avant d’évoquer le dispositif qui devrait être mis en place en vue de l’élection présidentielle de 2022. Il s’est confié sur une difficulté que rencontreraient parfois ses équipes : convaincre certaines personnalités politiques qui ont décidé de bouder la chaîne à succès, mais qui fait aussi beaucoup parler. « Nous allons traiter cette échéance à notre manière, non conventionnelle. Avec des débats et des plateaux où nous inviterons également des politiques. J’espère seulement que ceux qui nous boycottent auront la lucidité et la gentillesse de venir », lance le patron de CNews.

Mais à qui pense le patron de la chaîne d’information ? « À Olivier Véran, par exemple qui refuse ostensiblement de venir sur CNews », répond dans le JDD Serge Nedjar, agacé par le comportement du ministre de la Santé, devenu incontournable avec la crise du coronavirus. « Qu’un ministre ne veuille pas répondre sur la deuxième chaîne d’info du pays est incompréhensible. Il tourne le dos (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean Castex mis à mal : « Il n’y a pas de méthode Castex... juste une méthode Macron »
Le prince Philip "réticent" : cette célébration dont il ne veut pas entendre parler
Patrick Bruel : rester anonyme ce n'est pas pour lui, "je n'ai pas cette coquetterie"
Isabelle Balkany : cette photo d'elle plus jeune postée pour faire jaser "les haters"
Elizabeth II inébranlable : il lui a fallu "2 secondes" pour évincer le prince Harry