Olivier Véran, un boxeur au cœur du chaudron du Parlement

fRA : ELYSEE : CONSEIL DES MINISTRES
fRA : ELYSEE : CONSEIL DES MINISTRES

D’une crise à l’autre. En arrivant au ministère des Relations avec le Parlement, après plus de deux ans passés avenue de Ségur, à la Santé, à gérer la crise du covid-19, Olivier Véran ne s’attendait sûrement pas à ça. « Le bordel » et « la chienlit », vont jusqu’à dire certains parlementaires. Après les législatives, Emmanuel Macron n’a qu’une majorité relative. L’exécutif va se retrouver à devoir trouver des majorités de circonstance, à négocier, texte après texte. Dans ce moment historique, Olivier Véran, confortablement réélu député de l’Isère, va se retrouver au cœur du chaudron.

« Hyperactif », Olivier Véran s’est mis au kick-boxing

Quand on le rencontre juste avant le premier tour des législatives, le ministre arrive un peu en retard. Il vient de faire une séance de kick-boxing. Il s’y est mis depuis quelques mois. « J’ai commencé après les conférences de presse avec Castex », sourit le ministre, en chemise blanche et veste tombée. Il pourra peut-être croiser un jour sur le ring Edouard Philippe, amateur lui aussi de boxe. Mais pour l’heure, l’entraîneur est prié d’éviter les coups sur la tête. Un œil au beurre noir ou un nez cassé, pas génial pour passer à la télé.

Le kick-boxing, pour l’image justement, ça tombe bien. L’entourage assure que rien n’est calculé. « Il a toujours fait du sport », explique une conseillère, « en tant que médecin, il en sait l’importance. Et ça lui permet de mettre son énergie quelque part ». Voire son trop-plein parfois. « Il a ce tempérament de fonceur », dit un proche. C’est même en réalité un « hyperactif », selon François Patriat, à la tête des sénateurs macronistes. Il a juste mis un peu de temps à s’en rendre compte.

Reste qu’il est prêt à prendre des coups dans la nouvelle Assemblée et, s’il le faut, à en donner quelques-uns. « On aura une Assemblée nationale un peu plus chahutée. Il faut savoir barrer (...) Lire la suite sur Public Sénat

Quel bilan tirer de la présidence française de l’Union européenne ?

Yaël Braun-Pivet peut-elle candidater à la présidence de l’Assemblée nationale en étant ministre ?

Emmanuel Macron s’exprime ce mercredi à 20 heures

Quels sont les pays engagés dans un processus d’adhésion à l’UE ?

« Emmanuel Macron persiste dans une démarche politique qui nous a conduits à cette Assemblée ingouvernable », dénonce Aurélien Pradié (LR)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles