Olivier Véran : cette belle déclaration de sa compagne Coralie Dubost était passée inaperçue

Le dimanche 16 février 2020, la vie d'Oliver Véran a basculé lorsqu'il a été nommé ministre de la Santé en remplacement d'Agnès Buzyn envoyée dans la course aux municipales en remplacement de Benjamin Griveaux. Ce jour-là, l'homme divorcé et père de deux enfants recevait les félicitations appuyées de la députée LREM de l'Hérault Coralie Dubost. "Certains dimanches portent en eux l’ouverture de toutes les semaines à venir," notait-elle en réaction à un article du Dauphiné qui rapportait la nomination d'Olivier Véran. Si à l'époque, cela paraissait être qu'un simple et gentil message, aujourd'hui, celui-ci prend une toute autre tournure.

En effet, ce dimanche de février, personne ne savait qu'Olivier Véran partageait la vie de... Coralie Dubost. Ainsi, ce tweet de la députée LREM qui a fait son retour à l'Assemble ce jeudi 19 mars après avoir été confinée durant deux semaines à cause du coronavirus fait désormais office d'une magnifique déclaration. "Force, expertise, humanité et éloquence arrivent au @MinSoliSante #Félicitations @olivierveran pour cette confiance toute méritée", pouvait-on encore lire. Une internaute ne s'y était d'ailleurs pas trompée en commentant, amusée, "la politique est un grand site de rencontres"...

Il faut dire qu'Olivier Véran et Coralie Dubost communiquent - plus ou moins discrètement - par tweets depuis plusieurs années. Ainsi, celle qui est qualifiée de "bébé Macron" a fait plusieurs tweets sur son compagnon ces dernières semaines. Partage de ses discours,

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Quand Michel Drucker présente Vivement Dimanche seul sur le plateau : “C’est intime”
Meghan Markle et Harry fêtent les mamans : comment ils se démarquent de Kate Middleton et William
Un troisième ministre positif au coronavirus : “que des symptômes bénins”, rassure Emmanuelle Wargon
Coïncidence : les films du week-end de France 2 sont des productions... Corona !
Quand Olivier Véran racontait la belle histoire de ses parents : “C’est beau, non ?”