Olivier a subi un licenciement abusif et son avocate n'a pas déposé son dossier au Conseil des Prud'hommes