Olivier Marleix, l'anti-Macron qui file droit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
DR
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le nouveau président des députés LR sera un interlocuteur coriace pour l’exécutif. L’élu d’Anet (Eure -et-Loir) est un gaulliste intégral autant qu’un anti-macroniste pas conciliant.

«C’est pour mon bureau à l’Assemblée. Pas mal, non? » dit-il en déposant sur un fauteuil la Déclaration des droits de l’homme encadrée. Derrière lui, deux photos retiennent l’attention: sa rencontre avec le pape François et un portrait de Nicolas Sarkozy – «Il est dédicacé». L’ancienne gloire des LR, Olivier Marleix la connaît bien. Ils se sont vus deux fois en mai: «Le 11, c’était musclé. Je lui ai dit qu’il se gâchait, qu’il était le seul homme d’État en réserve de la République en cas de crise majeure. Le 17, lors d’un déjeuner du Cercle, il a eu des propos vifs sur LR. » Pince-sans-rire – « Je sais gré à Macron d’accueillir Woerth , il est plus à l’aise dans la pensée unique» –, amateur de formules à la serpe – «La croisière sur le “Titanic” en marche, personne n’en veut » –, fin connaisseur des dossiers, le nouveau patron des députés LR à l’Assemblée (51 ans) est un bosseur et le revendique. Parfois épinglé pour sa froideur, il fait partie de ces gens qui planquent leur timidité derrière une façade, un masque pour ne pas se mettre en avant, par peur de trop briller… et donc d’agacer.

Sa carrière politique, il la commence tôt, bien avant que son père, Alain, ne soit député du Cantal (1993-2017): «En 1983, je tractais pour la campagne de Chirac. À 17 ans, je me suis engagé chez les jeunes gaullistes. Un an plus tard, j’ai fait un stage d’été chez Pasqua qui m’a proposé de rester. » Il garde un souvenir ému de l’ex-ministre : «Un personnage à la Pagnol avec une épaisseur politique formidable. J’ai beaucoup d’affection pour lui. » Politiquement, il opte pour Pompidou, « le grand homme des temps ordinaires, avec une vision très claire, celle d’une France heureuse. Il avait une empathie naturelle pour tous les(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles