Olivier Marchal revient sur son ancienne addiction à la cocaïne : "Une fois que j'ai eu foutu le pif dedans..."

·1 min de lecture

Face à L'Oiseau Joli, Patachtouille, Corrine, Soa de Muse et Brenda Mour dans cet épisode d'Extravagantes, rediffusé ce mardi 15 juin dès 00h20 sur Paris Première (juste après le nouvel épisode avec Eric Antoine !) : Olivier Marchal. Le scénariste et acteur de 62 ans, vu dans Les Rivières pourpres sur France 2, a accepté l'invitation de ces cinq "créatures" et s'est confié durant une heure sur sa vie d'artiste et de père de famille. Il est ainsi apparu très ému en découvrant un message de sa fille Zoé, née de ses amours avec Catherine Marchal comme trois autres enfants. Mais il est également revenu sur ses nombreux excès, et notamment sur son ancienne addiction à la cocaïne.

Plutôt "oiseau diurne ou nocture" ? "Mon problème, c'est que je suis les deux. La nuit me fait peur [...] et en même temps j'aime ça : j'ai eu cette capacité très longtemps à faire la fête souvent, beaucoup trop souvent. A me coucher tard et à me lever tôt, et à travailler en même temps", raconte celui qui avait dû renoncer à son film sur Johnny Hallyday. "Je suis une espèce de force de la nature, c'est de famille. Et après, évidemment, je suis aussi passé par des périodes troubles... avec tous les expédiants que l'on connaît". Parmi eux : l'alcool et la coke, durant une "dizaine d'années".

"Je buvais beaucoup et j'ai pris de la coke. Bizarrement, quand j'étais en flic et qu'on la payait pas, qu'on en avait dans les bureaux, je n'y ai jamais touché", se souvient-il. "Education judéo-chrétienne, père prolo, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Exclu. "C'est bizarre de faire 2 mètres et 120 kilos" : Eric Antoine se confie sur ses complexes d'adolescent (VIDEO)
SVOD : découvrez notre sélection de programmes (inédits et gratuits !) pour le mois de juin
Prime Video : comment faire fonctionner le contrôle parental ?
Affaire conclue : les acheteurs connaissent-ils à l'avance les objets qui vont être proposés en salle des ventes ?
"J'étais un emmerdeur en gros" : Christian Rauth livre sa vérité sur l’arrêt de la série Père et Maire de TF1 !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles