Quand Olivier Marchal a rendu hommage au réalisateur Sydney Lumet au Festival du cinéma américain de Deauville