Olivier Faure appelle à «dépasser le conflit» interne au PS autour de la Nupes

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a jugé samedi, lors de l'université d'été du parti à Blois, que le moment était venu de "dépasser le conflit" interne concernant la nouvelle alliance de gauche Nupes, dénonçant "un combat d'arrière-garde" qui se profile au futur congrès. "Le débat dans ce parti (autour de la Nupes), a été vif, comment aurait-il pu en être autrement?", a reconnu devant la presse celui qui a porté la volonté d'une alliance avec LFI, EELV et le PCF pour les législatives, face à l'opposition de certains "éléphants" du parti. "Il est logique que l'affrontement laisse des traces", mais "la page doit se tourner", a-t-il souligné.

Cambadélis opposé à Faure

"Le moment est venu de dépasser ce conflit. Certains cherchent à le maintenir et à organiser un débat d'arrière-garde au congrès", qui devrait avoir lieu en début d'année prochaine, a-t-il souligné, sans citer de nom.

 

>> LIRE AUSSIAux journées d'été du Parti socialiste, l'épineuse question du rapport à la Nupes

Ses opposants hostiles à l'accord avec LFI commencent à se rassembler pour le futur congrès. La cheffe de file du courant minoritaire, la maire de Vaulx-en-Velin Hélène Geoffroy, a confirmé qu'elle porterait un projet pour "refonder le parti", et va discuter "avec toutes les sensibilités du parti" pour "unifier celles et ceux qui portent la même vision d'un PS central". "Est-ce que ça pourrait se résumer à un tout sauf Faure ? Ça pourrait", a reconnu devant la presse l'ex-Pre...


Lire la suite sur Europe1