Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics : "Le Covid nous a coûté 186 milliards d'euros"

·2 min de lecture

Face au reconfinement, le ministre du Budget Olivier Dussopt révise ses prévisions et annonce un déficit public à "248 milliards d'euros en 2020, soit 11,3% du PIB ".

Olivier Dussopt dresse le bilan de la crise du Covid-19 pour les finances de l'État, revues à l'aune du reconfinement. Avec des chiffres jamais atteints. "Le Covid nous a coûté 186 milliards d'euros : 100 milliards de pertes de recettes du fait de la chute d'activité, et 86 milliards de mesures d'urgence sanitaires et économiques", résume le ministre délégué aux Comptes publics. Le déficit public est désormais estimé à "248 milliards d'euros en 2020, soit 11,3% du PIB, quand nous l'estimions à 53,5 milliards au début de l'année". La dette, elle, "119,8% du PIB", précise l'ancien socialiste, qui avait récupéré le portefeuille du Budget en juillet après la nomination de Gérald Darmanin à l'Intérieur.

Ce reconfinement annonce-t-il un effondrement de l'économie?
Je ne le crois pas. L'économie française est résiliente, comme l'a montré le rebond spectaculaire de la croissance au troisième trimestre. Et la révision de la prévision de récession pour 2020 est limitée : elle passe de -10 à -11%. Nos mesures de soutien inédites nous permettront de faire face. Ce n'est pas de l'optimisme, mais du réalisme. La prudence de nos estimations a d'ailleurs toujours été soulignée.

Que dites-vous aux commerçants au bord de la faillite?
Avec [le ministre de l'Économie] Bruno Le Maire, nous comprenons leur désarroi et leur colère. Ces hommes et femmes n'ont qu'une envie, vivre de leur travail, exercer leur profession. Nous serons présents. Nous renforçons nos dispositifs d'aides. Chaque mois de ...

Lire la suite sur LeJDD

Ce contenu pourrait également vous intéresser :