Olivier Duhamel accusé d’inceste : la famille est un système "totalitaire" qui impose "une loi du silence", explique une psychiatre

franceinfo
·1 min de lecture

"L'univers familial" a "un fonctionnement totalitaire" qui impose "une loi du silence" à la victime d’inceste, mais aussi aux membres de la famille, estime sur franceinfo mardi 5 janvier la psychiatre Muriel Salmona, alors que le livre "La Familia grande" publié aux Editions du Seuil, sort jeudi. Camille Kouchner raconte dans cet ouvrage que son frère jumeau a été victime d'inceste de la part de leur beau-père, le politologue réputé Olivier Duhamel. Son frère avait 14 ans à l'époque.

"On sait que les victimes, dans l'ensemble, mettent dix ans au moins en moyenne à pouvoir parler et que le plus souvent, elles ne sont pas entendues dans les trois quarts des cas", ajoute Muriel Salmona qui a fondé et préside l'association Mémoire traumatique et victimologie.

franceinfo : La libération de la parole semble longue et difficile pour les victimes d'inceste. Pourquoi ?

Muriel Salmona : C’est très lent parce que tout est organisé pour bâillonner les victimes. L'univers familial fonctionne dans un système hyper hiérarchisé, avec une sorte de fonctionnement totalitaire. C'est une loi du silence qui s'impose à tous les membres de la famille, avec parfois même une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi