Olivia Gayat (Familles nombreuses) hallucine de son énorme salaire d'influenceuse et donne les chiffres fous

Familles nombreuses, la vie en XXL : Olivia Gayat confie gagner "entre 10 000 et 20 000 euros" par mois

Olivia Gayat est la fille d'Olivier Gayat et Soukdavone Gayat. Et depuis Familles nombreuses, la vie en XXL sur TF1, elle est devenue célèbre et s'est lancée comme influenceuse sur les réseaux. Du coup, Olivia Gayat, qui s'est mariée à Sora en avril dernier (et a dévoilé la cérémonie émouvant en vidéo), gagne beaucoup d'argent avec ses posts sponsorisés. Elle s'est confiée sur son énorme salaire auprès de Jordan De Luxe, dans Chez Jordan pour Télé Loisirs.

Quel est son salaire grâce aux placements de produits ? "Je dirais entre 10 et 20 000 euros" par mois a-t-elle confié, "ça dépend des mois, des marques, et là, ça a baissé, parce que l'année dernière, pendant le confinement, c'était un truc de fou. Personnellement, j'ai déjà fait des mois à 40 000 euros pendant 1 ou 2 mois". Des sommes d'argent astronomiques donc !

"C'est un truc de fou", elle "comprend complètement" que son père soit choqué

La candidate de Familles nombreuses, la vie en XXL a reconnu : "C'est un truc de fou. J'étais stable avant, j'ai toujours mis de l'argent de côté, j'ai toujours su gérer mon argent, mais quand on est rentrés dans ce milieu là, on s'est dit 'mais c'est aberrant'". "C'est des sommes astronomiques, mais par contre, c'est un vrai travail" a-t-elle tout de...

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : 20 000€ de salaire pour les Gayat grâce aux posts sponso ? Leur mise au point
Olivier Gayat (Familles nombreuses) choqué par le salaire d'influenceuse de sa fille Olivia, il dévoile tout
Familles nombreuses la vie en XXL : Olivier Gayat parle de son passé de délinquant "c'était ma drogue"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles