Olaf Scholz à Vilnius pour discuter sécurité avec la Lituanie, l'Estonie et la Lettonie

Le chancelier allemand Olaf Scholz était en visite ce mardi à Vilnius où il a rencontré le président lituanien et les Premiers ministres estonien et letton. Une occasion pour ces trois pays limitrophes de la Russie de parler à nouveau de leur sécurité.

Avec notre correspondante à Vilnius, Marielle Vitureau

L’annonce a été faite tranquillement. Le chancelier allemand Olaf Scholz a promis de renforcer la sécurité des pays baltes. Dans les prochaines années Berlin prendra la tête d’une brigade soit environ 5 000 soldats. L’Allemagne est d’ailleurs déjà présente en Lituanie depuis cinq ans.

Elle dirige le bataillon multinational de l’Otan. Cette décision est nécessaire pour les deux pays qui estiment que la Russie restera une menace militaire sur le long terme. Le président lituanien a donc salué cette annonce. « C’est l’un de nos buts, l’un de nos rêves auxquels nous pensions avant le Sommet de l’Otan », a-t-il déclaré.

Car c’est bien à Madrid fin juin que tout sera définitivement entériné. Les deux Premiers ministres baltes espèrent que ce ne sera pas la seule décision en leur faveur. La défense aérienne de la région est l’un des points faibles de leur sécurité. « Il faut être sûr que la Russie ne puisse en aucun cas imaginer pouvoir attaquer nos pays », estime la Première ministre estonienne Kaja Kallas.

Quant à l’accueil prochain de la brigade, la Lituanie s’y prépare déjà. Il y a quelques jours, un nouveau site d’entraînement militaire a été inauguré.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles