OL: Textor ouvre la porte à un départ de Barcola... si le montant proposé est au "niveau"

OL: Textor ouvre la porte à un départ de Barcola... si le montant proposé est au "niveau"

L'Olympique Lyonnais laisse la porte ouverte à un départ de Bradley Barcola, sans pour autant montrer une volonté de vendre. John Textor, le patron de l'OL, a admis mardi soir que la situation concernant le jeune ailier de 20 ans pourrait "s'accélérer" d'ici le 1er septembre au soir, date de la fermeture du mercato français (hors jokers). Mais l'homme d'affaires américain a aussi souligné que les discussions avec le Paris Saint-Germain n'avaient pas été fructueuses pour le moment.

"Je parle régulièrement avec Nasser Al-Khelaïfi. Nous avons parlé d'une éventuelle opération avec des joueurs, sans trouver d'accord. (...) Mes échanges avec le PSG ne sont pas au niveau auquel l'OL veut vendre", a déclaré John Textor, qui s'est exprimé auprès de RMC Sport et d'autres médias. Selon lui, aucune offre "écrite" ne lui est parvenue.

"Il ne m'a rien dit"

Mais John Textor a insisté sur un point: la vente de Bradley Barcola ne serait pas indispensable pour l'OL. Au contraire de celle de Castello Lukeba, dont le départ avait été inclus dans le budget présenté à la DNCG. "On a dit à Lukeba qu'il fallait chercher un deal. Son nom était dans le budget de Jean-Michel Aulas. (...) Si Barcola vient frapper à la porte, il va falloir qu'on regarde la transaction et qu'on regarde si c'est une bonne idée qu'il quitte le club", a expliqué John Textor, sans donner d'indices sur un quelconque montant attendu.

En outre, John Textor en a profité pour assurer que Bradley Barcola n'avait pas directement demandé son départ: "Il ne m'a pas dit qu'il voulait quitter le club. (...) Ses représentants disent qu'il veut partir. Lui est poli, il ne m'a rien dit. Ce sont les agents qui demandent". Comme expliqué précédemment par RMC Sport, Barcola a pourtant envie de partir d'ici la fin du mercato.

"Nous voulons des joueurs qui veulent gagner avec l'OL, a-t-il ajouté. C'est la même chose pour tous. Nous voulons des transferts qui améliorent le vestiaire".

Article original publié sur RMC Sport