OL, Aulas a envoyé une lettre à la Ministre des Sports

Jean-Michel Aulas se battra jusqu'au bout et ne baissera pas les bras. Depuis plusieurs semaines, le président de l'Olympique Lyonnais crie haut et fort que la saison de Ligue 1 aurait dû aller à son terme et que la France n'a pas fait le nécessaire, contrairement aux autres pays européens, pour que le championnat puisse se terminer. Le président des Gones multiplie les recours et fait tout pour faire réagir les instances et le gouvernement.

OL, Aulas inquiet pour le mercato : "Il y aura un problème dans les comptes des clubs français"

Malgré le recours de l'OL rejeté par le Tribunal administratif, en attendant la décision du Conseil d'Etat qui doit trancher, ou le rejet de l'amendement de sénateurs réclamant la reprise de la saison de Ligue 1, Jean-Michel Aulas continue sa bataille. En effet, il a décidé de passer à la vitesse supérieure en contactant directement un membre du gouvernement. Jean-Michel Aulas a envoyé un courrier à la ministre des Sports Roxana Maracineanu ce mercredi, pour proposer un calendrier... de reprise. Une lettre dont l'AFP s'est procuré un extrait.

Aulas milite pour une reprise début juillet

Jean-Michel Aulas Lyon

"Nous vous demandons instamment que, comme pour le deuxième tour des Municipales, et sous le couvert et le contrôle du Comité Scientifique, vous puissiez autoriser dès le 2 juin la reprise des entraînements collectifs par groupe maximum de onze, afin d'envisager en commun avec la LFP une clause de revoyure le 15 juin qui permettrait de décider de reprendre (ou pas) l'activité des matchs à huis clos aux alentours de début juillet", a écrit le président de Lyon.

L’OL aurait saisi le Conseil d’Etat

Dans les colonnes de L'Equipe, le dirigeant de l'OL déplorait déjà l'attentisme du gouvernement français : "En réalité, ce qu'ils ont dit à cette réunion avec l'UEFA, c'est «patience». Quand on voit que nos dirigeants y ont assisté, en tirant des conclusions différentes, on se dit qu'on est vraiment trop cons, excusez-moi du terme. (...) L'UEFA a même été jusqu'à sortir un protocole (sanitaire, ndlr), qu'on ne regarde même pas en France. C'est un scandale absolu".

Jean-Michel Aulas ne semble pas prêt à arrêter ses prises de paroles tant qu'il ne sera pas écouté, ou du moins qu'une instance lui donnera une justification acceptable concernant ses requêtes. Le président de l'Olympique Lyonnais va cependant devoir, selon toute vraisemblance, se faire une raison car le football français ne risque pas de reprendre avant la deuxième moitié du mois d'août, date de la reprise de la Ligue 1, voir même avant le mois de septembre, date annoncée par le gouvernement.