"Ok boomer": chahutée, cette députée répond par un mème à la mode

Matthieu Balu

INSOLITE - Il était déjà clair avec le “Ice bucket challenge” que les modes virales nées sur internet peuvent déborder sur la vie réelle. Mais il est plus rare que des mèmes se retrouvent au sein d’une assemblée politique, comme ce fut le cas le 7 novembre lors d’une session du parlement de Nouvelle-Zélande.

Chahutée alors qu’elle s’en prenait à l’âge moyen de ses collègues, la jeune députée Chloe Swarbrick (elle a 25 ans), a répondu par un superbe “ok boomer”, une expression dont vous pouvez découvrir l’origine dans la vidéo en tête de cet article.

La jeune femme a ainsi récupéré un mème très en vogue, et qui symbolise la rupture entre la génération des baby-boomers, nés durant les Trente glorieuses, et celle des années 2000. Qu’ils d’ailleurs soient “millenials” ou “génération Y” ne change rien au constat: ils ne tolèrent plus l’attitude de leurs aînés, en particulier vis-à-vis de la planète, et ont décidé de le faire savoir.

À voir également sur Le HuffPost: 

Lire aussi:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post