Oise : Noé, 7 ans, écrit à la reine d’Angleterre et reçoit une réponse

·1 min de lecture
La reine Elizabeth II a répondu à toutes les personnes qui lui ont écrit pour lui adresser leurs condoléances après la mort du prince Philip.
La reine Elizabeth II a répondu à toutes les personnes qui lui ont écrit pour lui adresser leurs condoléances après la mort du prince Philip.

Noé, un petit garçon de 7 ans originaire de l?Oise, fan de la royauté britannique, a été très touché par la mort du prince Philip au mois d?avril. Avec sa grand-mère, qui vit à Saint-Aubin-en-Bray, il a tenu à regarder les obsèques royales à la télévision. Voir la reine Elizabeth toute seule sur son banc de la chapelle Saint-Georges lui a donné envie de la réconforter. « J?ai perdu mon grand-père et je comprends sa tristesse », a-t-il confié au journal L?Éclaireur-La Dépêche. Sa mamie l?a aidé, et ils ont rédigé quelques mots pour la souveraine.

« Je suis Noé, un petit Français. J?apprends l?anglais depuis la maternelle et je suis en CP. Je vous écris ma reine car j?adore l?Angleterre. Je vous ai vu à la télé et je pense à vous. J?aimerais tant avoir de vos nouvelles. Je vous embrasse reine Elizabeth II », a écrit Noé.

La réponse est arrivée trois mois et demi plus tard

Noé a posté sa lettre peu de temps après les obsèques du prince Philip, qui ont eu lieu le 17 avril. Puis il a patienté. Et le 27 juillet dernier, il a enfin reçu la réponse qu?il n?attendait plus.

À LIRE AUSSIWindsor : le prince Philip blaguait encore la veille de sa mort

Si le courrier est très formel ? un carton noir avec une photo du prince Philip et un mot de remerciements ?, il n?a pas manqué de faire plaisir au jeune Noé, qui a désormais un nouveau rêve : « Je voudrais partir en vacances en Angleterre pour voir la reine dans son château à Buckingham Palace. » Pour le château, ce sera rela [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles