Oise : brûlée vive, la petite Alicia est enfin rentrée chez elle

Vincent Gautronneau
Auneuil. Le drame a suscité un élan de générosité de la part des habitants de l’Oise et au-delà

Hospitalisée pendant de longs mois après avoir été grièvement blessée par sa voisine en mars dernier à Auneuil, la petite Alicia a quitté le centre de rééducation et va de nouveau vivre aux côtés de sa famille.


Après huit mois loin de son foyer, elle a retrouvé sa famille, ses jouets, sa sœur. La petite Alicia, brûlée vive par sa voisine et très grièvement blessée le 21 mars dernier à Auneuil, a quitté vendredi soir le centre de rééducation où elle était traitée depuis le mois de juillet. Elle s’est installée avec sa famille, qui avait quitté Auneuil pour une commune du Beauvaisis peu de temps après le drame. « C’est une étape importante pour elle, pour nous, assure ce lundi Mélanie, la mère de la petite fille de 4 ans, jointe ce lundi. Elle est enfin avec nous à long terme, c’est un soulagement de ne plus avoir à faire les valises pour retourner au centre de rééducation le dimanche soir… Ça, c’était vraiment dur. »

La petite Alicia enfin sortie, sa famille va désormais tenter de se reconstruire, d’avancer, même si « cela ne sera jamais plus pareil ». Mais l’objectif, pour Alicia, sa mère et Britanny, sa grande sœur âgée de 7 ans, c’est de « retrouver une vie de famille. La sœur d’Alicia était très contente, ce week-end, de la retrouver, de se dire qu’elle ne quitterait plus la maison. Nous étions déjà très soudées depuis le départ de leur papa, mais forcément, ce genre d’épreuve renforce les liens. »

« Elle s’est renforcée »

D’ailleurs, admet Mélanie, « admirative », la petite Alicia a beaucoup changé depuis huit mois. « Elle s’est renforcée, assure sa mère. C’est une petite vraiment très courageuse. » En effet, que ce soit à l’hôpital Trousseau, à Paris, où elle a subi plusieurs opérations et des greffes, ou en rééducation, Alicia a toujours « montré une grande volonté. Elle travaille toujours avec autant de force et de persévérance », expliquait régulièrement sa mère sur la page Facebook consacrée à la petite.

Les soins, ce n’est d’ailleurs pas terminé pour Alicia. (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

La Chapelle-aux-Pots : des offres d’emploi dans les métiers du lait
Saint-Maximin : 140 logements, un parc et un city stade à l’horizon 2020
Saint-Maximin : apprenez à bouger et manger sainement
Sur les traces de son aïeul, le soldat Edouard Dray
Beauvaisis : les subventions de rénovation pleuvent

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages