Oise : une battue pour retrouver un jeune trisomique disparu

A la suite d'une mobilisation sur Facebook, plus de 200 personnes participent ce dimanche à une battue pour retrouver Bruno, un jeune trisomique de 17 ans, disparu le 18 décembre du lycée horticole Ribécourt-Dreslincourt (Oise).

" Dans ce type de disparition, il arrive souvent que la personne soit découverte bien plus tard, dans un secteur qui a déjà été fouillé. Tant qu'on ne l'a pas trouvé, rien n'est inutile ", a indiqué samedi le commandant Michel Fumery, de la compagnie de gendarmerie départementale de Compiègne, selon " L'Express.fr ".Faire attention aux indicesQuinze gendarmes ont été mobilisés pour encadrer ces recherches qui ont débuté vers 9h ce matin. " On a préparé des secteurs à proposer aux volontaires, dans les zones boisées autour de Ribécourt, là où on est le moins passé. Ensuite, tout dépendra du nombre de personnes présentes ", a expliqué Michel Fumery. De son côté, la procureur de Compiègne, Ulrika Delaunay-Weiss, a rappelé la " nécessité de préserver les éventuels traces et indices ". En cas de découverte d'effets personnels de l'adolescent, il a été demandé aux participants de ne surtout pas les manipuler, mais plutôt de prévenir les gendarmes.Un accident ?Il y a douze jours exactement que Bruno, surnommé Cody, n'a plus donné signe de vie. L'adolescent d'1,70 m était alors vêtu d'un T-shirt noir, d'un jean et portait des lunettes. Les enquêteurs privilégient la thèse d'une fugue qui aurait été suivie d'un accident. Mais les recherches sont pour le moment au point mort.

Retrouvez cet article sur elle.fr

>> Voir toutes les news Societe sur le site Elle.fr

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.