"Oh ! Fais tourner" : Jesta Hillmann et son mari Benoît se moquent de leur bébé de sept mois sous cortisone

Jesta Hillmann et son mari Benoît sont les heureux parents de deux garçons : Adriann et Juliann. Et cet été, la petite famille a vécu ses premières vacances à quatre. Une expérience que la jeune maman a partagé sur son compte Instagram et qu'elle souhaite évidemment renouveler. "Vacances tous les 4 avant de reprendre un rythme sérieux crèche et boulot la semaine prochaine. Premières vacances uniquement à 4 et au fond on appréhendait légèrement la gestion avec les deux bébés. Finalement on ne veut plus rentrer et sortir de notre bulle. C’est pas rose et facile tous les jours mais on est heureux à 4 ! On est fière de nous avec Benoît parce que finalement ça nous faisait peur pour rien. On gère bien et ça fait du bien de se le dire parfois", a-t-elle confié.

Si leur vacances se sont bien déroulées, Jesta Hillmann et Benoit doivent tout de même faire face à quelques difficultés. En effet, leur cadet Adriann souffre de détresse respiratoire. Et pour soulager ses douleurs, le petit garçon doit inhaler de la cortisone, ce qui a tendance à le mettre dans les vapes. "Ça lui fait énormément de bien. Je vous montre comment se passent les inhalations pour Adriann. On le met en dessous du nez, plutôt que de lui laisser le masque sur le nez pendant cinq minutes, parce qu'il n'aime pas. Du coup, on fait comme ça pendant dix minutes", détaille l'ancienne candidate de Koh Lanta, L'île aux Trésors dans des vidéos postées sur Instagram.

Et les deux parents préfèrent en rire qu'en pleurer. Ils décident (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Patrick Bruel : comment le chanteur a-t-il appris la fin de ses ennuis judiciaires ?
Pierre Perret : la mort de sa fille Julie, décédée à seulement 32 ans, restera "la pire chose" de sa vie
Cette semaine dans Voici : une maman au top pour la rentrée de son fils
"La pire télé de ma vie !" : Louane revient sur une performance dont elle a honte aujourd'hui
VIDEO "Je tiendrai jusque-là" : la terrible prédiction de Jean-Paul Belmondo sur sa mort

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles