"Oh non ! Une autre fois !" : Jean-Michel Aphatie moqueur avec un invité trop loquace

·1 min de lecture

Comment faire taire un invité trop bavard ? L'exercice peut se révéler périlleux pour certains journalistes. Pourtant, d'autres ne s'encombrent pas de formules de politesse, à l'instar de Jean-Michel Aphatie. Ce 12 janvier, il recevait Guillaume Peltier, le vice-président des Républicains, dans L'Interview politique, diffusée sur LCI. Venu parler de la crise sanitaire, mais également de la prochaine élection présidentielle de 2022, le député du Loir-et-Cher n'a semble-t-il pas réussi à être aussi concis que l'aurait voulu Jean-Michel Aphatie.

Evoquant les potentiels candidats à la prochaine présidentielle, Guillaume Peltier argue en fin d'interview : "Il ne peut pas y avoir de filtre partisan, c'est au meilleur de se dégager (...). Aujourd'hui, on a quelques figures, j'ai un lien particulier avec Xavier Bertrand, qui a été ministre, qui est président de région et qui incarne cette droite populaire." Et de poursuivre : "Le travail que nous avons fait avec Christian Jacob est de réconcilier. C’est réussi. (...) Nous avons remporté des élections municipales, des élections sénatoriales. Et nous avons accouché d’un projet pour la France." Une dernière déclaration qui provoque une réaction chez Jean-Michel Aphatie : "Ah oui?" Et son invité de répondre : "Oui, ben ça j’aimerais qu’on en parle. Et qu’on ait le temps d’en parler."

Alors qu'il doit rendre l'antenne, le journaliste semble peu réjoui de cette perspective et se montre volontiers taquin. "Une autre fois !", répond-il. Une réplique (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Affaire Claude Lévêque : une de ses œuvres trône à l’Elysée
Melania Trump fainéante : elle recopie des passages entiers d'un discours !
Affaire Olivier Duhamel : "Un lynchage" estime Alain Finkielkraut
PHOTO - Jalil Lespert : un mystérieux voyage à New York
Miss France 2021 : non, Amandine Petit ne sera pas au chômage !