"Offre de service", "pas le monopole du social"... : soirée de tensions pour Rachida Dati et Clémentine Autain entre TF1 et BFMTV !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Entre Rachida Dati et Clémentine Autain, ce fut très tendu, ce dimanche soir, entre les plateaux télé de TF1 et de BFMTV. Les deux femmes politiques se sont d'abord retrouvées sur la première chaîne, peu de temps après les résultats de l'élection présidentielle. Et la députée France insoumise de Seine Saint Denis et Conseillère régionale d'Île-de-France, a ouvert les hostilités en dénonçant une "offre de service" faite par la maire LR au porte parole du gouvernement, Gabriel Attal (EM), en vue des législatives.

Sur un rapprochement LR et EM

L'ex garde des Sceaux est sortie de son gonds et a estimé "Non écoutez, Mme Autain, non mais ça va ! Je n'ai pas besoin de vous, j'ai besoin de personne ! (...) Vous n'avez pas à traduire ou à interpréter mes propos". Par la suite, sur BFMTV, les deux femmes se sont pris le bec sur le thème des inégalités sociales. Provoquée par Clémentine Autain, Rachida Dati lui a balancé qu'elle n'avait "pas le monopole du social" et que la France Insoumise était "responsable d'une grande partie du séparatisme en France !"

À lire également

Rachida Dati remet en place Anne-... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles