Offensive russe dans le Donbass: pour le chef adjoint du cabinet de Zelensky, les Ukrainiens "ont les moyens de vaincre"

·1 min de lecture
Des soldats ukrainiens à Severodonetsk, dans la région du Donbass, le 7 avril 2022 - FADEL SENNA © 2019 AFP
Des soldats ukrainiens à Severodonetsk, dans la région du Donbass, le 7 avril 2022 - FADEL SENNA © 2019 AFP

"Les troupes armées de l'Ukraine qui se trouvent [dans le Donbass] sont les plus expérimentées, donc elles ont les moyens de vaincre", déclare ce lundi Igor Zhovkva. Invité sur BFMTV quelques heures après le début de l'offensive russe dans l'est de l'Ukraine, le chef adjoint du cabinet du président Volodymyr Zelensky croit aux chances de son pays.

"Malheureusement, l’offensive dont les Russes rêvent depuis longtemps a commencé", déplore Igor Zhovkva. "L'armée russe combat par le nombre, et pas par la compétence. (...) C'est pour cela que nous allons vaincre", lance-t-il.

"L'Occident doit faire plus"

Ce conseiller de Volodymyr Zelensky estime toutefois que les livraisons d'armes ne sont pas assez importantes. "L'Occident doit faire plus", plaide-t-il, citant notamment un renfort concernant le matériel, mais aussi la mise en place de nouvelles sanctions économiques contre Moscou.

Une position défendue ce dimanche, la veille du lancement de l'offensive russe dans l'est de l'Ukraine, par Volodymyr Zelensky lors d'une allocution diffusée sur les réseaux sociaux.

"Ce qui se passe aujourd'hui au Donbass n'est pas une surprise pour l'Ukraine. L'occident doit faire plus: plus d'armes, plus de sanctions contre la Russie, plus d'Europe pour l'Ukraine", martèle Igor Zhovkva.

"On ne peut pas continuer à enrichir la fédération de Russie", lance-t-il, alors l'Union européenne a déjà approuvé un embargo total sur les importations de charbon russe.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles