Offensive vers l'Est: les troupes ukrainiennes annoncent la prise de Koupiansk

En Ukraine, les événements se précipitent sur le front Nord-Est, dans la région de Kharkiv, où l’armée de Kiev effectue une percée impressionnante dans le secteur d’Izioum. Ce samedi matin, les forces armées ukrainiennes ont pris le contrôle de Koupiansk, un centre routier et ferroviaire crucial pour la logistique militaire russe. Et selon toute vraisemblance, l’offensive se poursuit au sud et à l’est, laissant entrevoir un effondrement des lignes de défense russes, entre Kharkiv et le Donbass.

Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

En moins de 72 heures, l’armée ukrainienne a repris 2 500 km² de territoire et des dizaines de localités, sur une distance de plus de 80 kilomètres. L’avance des forces armées de Kiev est tellement rapide que même les observateurs ont du mal à suivre, et aux confirmations officielles s’ajoutent des informations sur de nouveaux secteurs repris.

Ce samedi matin, il y avait deux nouvelles à retenir : les soldats ukrainiens ont planté leur drapeau sur l’hôtel de ville de Koupiansk, le centre logistique des Russes dans cette région, et plusieurs sources ukrainiennes et russes ont dit que les occupants russes auraient quitté la ville d’Izioum.

À lire aussi : L'Ukraine lance une seconde contre-attaque à Izioum

Les témoignages vidéo se multiplient en provenance du théâtre des opérations : municipalités libérées, blindés détruits, des groupes entiers de soldats russes prisonniers… Désormais, l’armée de Kiev semble avancer ses pions dans la région de Donetsk. La ville de Lyman est dans la ligne de mire de l’artillerie ukrainienne.


Lire la suite sur RFI