Offensive imminente contre les derniers réduits de l'EI en Irak

L'armée irakienne s'apprête à lancer une offensive contre les derniers territoires encore contrôlés par le groupe Etat islamique en Irak, à la frontière avec la Syrie dans l'ouest du pays, annonce mercredi un communiqué militaire. /Photo prise le 2 juillet 2017/REUTERS/Erik De Castro (Reuters)

BAGDAD (Reuters) - L'armée irakienne s'apprête à lancer une offensive contre les derniers territoires encore contrôlés par le groupe Etat islamique en Irak, à la frontière avec la Syrie dans l'ouest du pays, annonce mercredi un communiqué militaire.

Des tracts ont été largués par l'aviation irakienne sur la région frontalière d'Al Kaïm et Rawa où il est écrit: "Vos forces de sécurité viennent maintenant vous libérer," déclare le Commandement conjoint des opérations.

"Dieu est avec nous dans ce dernier assaut contre les membres de Daech. Dites à ceux parmi vos enfants et vos proches qui ont pris une arme contre l'Etat de la jeter immédiatement et de se rendre dans toutes les maisons où un drapeau blanc aura été hissé quand les forces de libération entreront dans al Qaïm", peut-on encore lire.

Le califat autoproclamé en 2014 par l'Etat islamique sur un territoire à cheval entre l'Irak et la Syrie s'est effondré de facto en juillet avec la capture de Mossoul, dans le nord de l'Irak, après neuf mois de combats acharnés.

En Syrie, le groupe djihadiste a perdu la semaine dernière sa "capitale" Rakka.

Il contrôle toujours des territoires dans la région de Daïr az Zour mais cette région rétrécit à mesure que le groupe armé se replie face à deux offensives distinctes, l'une menée par les milices arabo-kurdes des FDS (Forces démocratiques syriennes) avec le soutien de la coalition sous commandement américain, l'autre par l'armée syrienne avec l'appui de la Russie.

Abou Bakr al Baghdadi, qui a proclamé le califat de l'EI à Mossoul en 2014, a diffusé un enregistrement sonore le 28 septembre dernier dans lequel il exhortait ses partisans à lutter jusqu'au bout.

(Maher Chmaytelli; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles