Octobre rose : Axel Kahn implore les femmes de se faire dépister, le Covid-19 est "beaucoup moins grave que le cancer" du sein

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est un cri d'alarme" que lance Axel Kahn, le président de la Ligue nationale contre le cancer, alors qu'Octobre rose, mois de sensibilisation au cancer du sein, bat son plein. Le Covid-19 "est beaucoup moins grave que le cancer", martèle-t-il sur franceinfo, invitant les femmes à se faire dépister. "C'est une mobilisation générale", poursuit le généticien.

"Pour vous, mesdames, qui pouvez avoir un début de cancer du sein, aujourd'hui, de loin, le plus dangereux, c'est de ne pas vous faire diagnostiquer et traiter", plaide le généticien.

On a les moyens de vous protéger contre le Covid, et de toute façon, le Covid est beaucoup moins grave que le cancer.

Axel Kahn, généticien et président de la Ligue nationale contre le cancer

à franceinfo

Axel Kahn estime que l'intensité de la deuxième vague "va compliquer les choses", alors que les campagnes de dépistage systématique ont été interrompues de mars à juin, durant la première vague.

Des retards dans les dépistages qu'on n'a pas rattrapés

Plus largement, selon Axel Kahn, des retards ont été pris dans le dépistage de certains cancers lors du printemps, et ils n'ont pas été rattrapés. "Aujourd'hui, on en est pour certaines personnes malades à 4, 5, 6 mois de retard", affirme le médecin.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi