Ocean Viking : pourquoi Toulon a-t-elle été choisie pour accueillir les 234 migrants ?

Que vont devenir les 234 migrants une fois que l'Ocean Viking aura accosté à Toulon ? C'est la question qui chahute la classe politique depuis l'annonce du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin ce jeudi, qui a approuvé l'accueil du bateau de sauvetage "à titre exceptionnel" . Il a déjà été communiqué qu'un tiers des migrants restera en France et un autre tiers rejoindra l'Allemagne. Ceux qui ne répondent pas aux critères du droit de séjour ou d'asile seront reconduits. Les vérifications s'effectueront dans la base militaire de Toulon, qui n'a pas été choisie au hasard.

>> LIRE AUSSI - Ocean Viking : Rome dénonce une réaction française «totalement incompréhensible»

Une base suffisamment grande

Les raisons d'y accoster sont autant politiques que pratiques. D'abord, il s'agit d'envoyer un message de fermeté avec un accostage qui se déroulera dans un périmètre hermétique de 44 hectares parfaitement surveillés. Un lieu idéal selon les militaires interrogés à la sortie de l'arsenal : "C'est un lieu clos qui est vivable et sain. Il s'agit de gens qui ont vécu des choses dures et donc ça aurait été étrange qu'ils soient lâchés en pleine ville", confie l'un deux.

"La base est suffisamment grande et il y a suffisamment de place pour mettre des préfabriqués pouvant accueillir plus de 150 personnes. Par contre, ça fait beaucoup de logistique à mettre en place. Mais on a tout le matériel disponible pour que ce soit fait correctement", ajoute son collègue.

>>Retrouvez tous ...


Lire la suite sur Europe1