Ocean Viking : Paris renforce ses contrôles aux frontières, les Italiens incrédules

© BENJAMIN GUILLOT-MOUEIX / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

L'Ocean Viking a quitté le port militaire de Toulon samedi. L'accueil du navire humanitaire, et des 234 migrants à bord, a mis de l'eau dans le gaz entre la France et l'Italie, qui a refusé de mettre un port à disposition. Dans Le Parisien ce week end, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, met en garde le nouveau gouvernement de Georgia Meloni : il y aura des conséquences si Rome persiste dans cette attitude. Paris a déjà renforcé ses contrôles aux frontières. Une décision incomprise par certains de nos voisins.

Au bord de la mer, des migrants se promènent au milieu des Italiens. Un soleil d'été se reflète sur l'eau, à la frontière avec la France. Ici, la décision de Paris de renforcer les contrôles aux frontières a créé, comme à Rome, l'incrédulité.

"Je pense que ce n'est pas juste"

"Je n'arrive pas à commenter. Ils devraient simplement mieux travailler ensemble", confie Giovanni sur Europe 1. L'Italie est accusée d'inhumanité. Une insulte irrecevable pour Lara, vu les centaines de migrants qu'accueillent les habitants de Vintimille. "Je pense que ce n'est pas juste. Nous en accueillons beaucoup, mais la France pourrait au moins ne pas les renvoyer ici ou au moins ne pas fermer complètement. Vu que nous sommes en Europe, les frontières devraient être ouvertes", estime-t-elle.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

"C'est grave du côté de Meloni comme du côté des Français"

Alessio ne défend ni Rome ni Paris. I...


Lire la suite sur Europe1