"Ocean Viking" : comment les migrants vont-ils être répartis entre les différents pays ?

franceinfo

La France s'apprête à accueillir 150 migrants sur les 356 sauvés durant leur traversée de la Méditerranée par le navire humanitaire Ocean Viking. Après plus de dix jours d'attente en mer, tous ont pu débarquer vendredi 23 août sur l'île de Malte. Ils vont ensuite être répartis entre les six pays européens qui ont conclu un accord pour organiser leur prise en charge.

La France va envoyer, probablement d'ici la fin du week-end, une délégation de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) qui sera chargée d'entendre ces migrants et de déterminer ceux qui sont éligibles à l'asile. Cette opération va prendre au moins une dizaine de jours au moins, ce qui permettra aussi de négocier la répartition de ces personnes entre les différents pays de l'accord. Chaque État possède ses critères, il accepte d'accueillir un certain nombre de familles, de personnes isolées, ou de mineurs.

Une décision commune rare

Pour l'Ocean Viking, la France, l'Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, l'Irlande et la Roumanie se sont engagés ensemble à prendre en charge la totalité des rescapés. C'est une décision commune rare, parce que Malte, petit pays insulaire, n'a pas les capacités d'accueil pour autant de personnes d'un coup, explique-t-on au ministère de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi