Ocean Viking : l'Italie «a brisé» le «pacte européen», affirme Sarah El Haïry

Après plusieurs jours en mer, l'Ocean Viking arrivera ce vendredi dans le port de Toulon, dans le Var . Le bateau de l'ONG SOS Méditerranée où se trouve à son bord 230 migrants secourus ces derniers jours, n'arrivait pas à trouver un point de chute, malgré des demandes incessantes auprès de l'Italie et de la France.

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

Depuis quelques jours, de fortes tensions sont apparues entre Rome et Paris sur le sujet . "Qui a brisé le pacte ? Qui a brisé sa parole ? Ce sont les Italiens", dénonce la secrétaire d'État au micro d'Europe 1, soulignant les incohérences du gouvernement italien ces dernières heures. "Le problème n'est pas entre la France et l'Italie aujourd'hui. Le problème est entre l'Europe et l'Italie. C'est ce dernier qui n'a pas respecté le pacte européen de solidarité", affirme-t-elle.

"Une seule ligne rouge"

"Ce bateau a fait des demandes (pour accoster en Italie) depuis 20 jours. Et ça a traîné. Et ce que l'on a vu, c'est que le gouvernement italien n'a pas souhaité respecter les règles internationales de la mer", ajoute-t-elle.

Désormais, l'heure est à l'accueil des migrants, précise la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et du Service national universel. "Il n'y a qu'une seule ligne rouge : dignité ou pas dignité. Ce que l'on voit aujourd'hui, c'est que des hommes, des femmes et des enfants risquent de mourir et rien d'autre. Donc oui, maintenant, on accueille mais ils ne resteront pas tous sur l...


Lire la suite sur Europe1