Ocean Viking : pour Giorgia Meloni, la réaction française est « agressive, incompréhensible et injustifiée »

© Massimo Di Vita/Mondadori Portfo/SIPA

Alors que le navire Ocean Viking , affrété par SOS Méditerranée et transportant à son bord 230 migrants, a accosté ce vendredi matin à Toulon, la Première ministre italienne, Giorgia Meloni , ne comprend pas les réactions françaises. En effet, Paris a annoncé des mesures de rétorsion envers Rome qui a refusé d’accueillir ce navire humanitaire, contraignant donc la France à le faire. « J'ai été très marquée par la réaction agressive du gouvernement français qui est incompréhensible et injustifiée », a déclaré devant la presse la cheffe du gouvernement italien.

Trouver « une solution européenne »

Malgré les réactions qu’elle juge agressives, Giorgia Meloni veut trouver une « solution européenne » à la question migratoire. « Ce n'est pas intelligent de se disputer avec la France, l'Espagne, la Grèce, Malte ou avec d'autres pays. Je veux chercher une solution commune », a-t-elle souligné. « Quelque chose ne fonctionne pas » dans la gestion européenne des migrants, a ajouté Giorgia Meloni. Pour justifier son propos, la cheffe du gouvernement a repris les justifications avancées la veille par son ministre de l'Intérieur, Matteo Piantedosi. Il avait rétorqué à son homologue français que l’Italie avait accueilli cette année près de 90 000 migrants, alors que les pays européens, qui s’étaient engagés à l’aider et à prendre en charge 8 000 personnes, n’en avaient finalement accueilli que 117.

Lire aussi - Italie : pourquoi Giorgia Meloni présente une « double face », entre garanties...


Lire la suite sur LeJDD