Ocean Viking: qui de la France ou de l'Italie accueille le plus de migrants?

Ocean Viking: qui de la France ou de l'Italie accueille le plus de migrants?
Des migrants se reposent à bord de l'
Des migrants se reposent à bord de l'

Une décision sous tension. La France ouvre un port à un navire humanitaire avec 230 migrants à bord. L'Ocean Viking doit accoster vendredi à Toulon "à titre exceptionnel", a annoncé jeudi le gouvernement français, après un long bras de fer avec l'Italie.

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a immédiatement critiqué le "choix incompréhensible" et contraire au "droit international" de l'Italie, dirigée par un nouveau gouvernement d'extrême droite - dont la présidente du Conseil Giorgia Meloni - qui a refusé d'ouvrir ses ports.

Ces tensions au sujet des flux migratoires posent alors la question de l'équilibre des forces d'accueil européennes, et dans ce cas précis: la France et l'Italie. En effet, le ministre de l'Intérieur italien a reproché la réaction de Paris sur cette question en affirmant que son pays a "accueilli 90.000" migrants cette année.

199.900 franchissements irréguliers en Europe

D'un point de vue européen, en 2021, il y a eu 199.900 franchissements irréguliers, dont 112.600 traversées maritimes et 87.300 franchissements de barrières terrestres, selon Frontex, l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes.

Une fois le pied posé en Europe, les migrants ont la possibilité de demander l'asile. Selon les dernières données de la Commission européenne, en 2021, après l'Allemagne, c'est la France qui accueille le plus de premières demandes d'asile, soit 103.800. L'Italie, elle, n'en compte que 43.900. Cependant, les autorités italiennes assurent que depuis le 1er janvier dernier, près de 90.000 migrants sont arrivés sur leur territoire.

Un bras de fer européen

Depuis juin, un système de relocalisation prévoit qu'une douzaine d'états membres, dont la France, accueille de manière volontaire 8000 migrants. En réalité, seuls 164 migrants ont été relocalisés d'Italie en 2022. Un nombre insuffisant selon l'Italie qui affirme que 88.100 personnes sont arrivées sur ses côtes depuis le 1er janvier.

Pour Mathieu Lefèvre, député Renaissance du Val-de-Marne, invité sur BFMTV jeudi, ce nombre étonnamment faible de 164 relocalisations s'explique. "Cela devait être 3500 l'an prochain car le mécanisme de la présidence française de l'Union européenne date de juin 2022", a-t-il avancé.

9 pays vont aider la France

Parmi les 230 migrants encore à bord de l'Ocean Viking (4 ont été débarqués pour des raisons sanitaires, ndlr), un tiers - soit 78 - sera relocalisé en France, a annoncé Gérald Darmanin. Ceux qui ne répondront pas aux critères de droits de séjour ou d'asile seront directement reconduits.

Les deux autres tiers seront relocalisés dans neuf autres pays européens: la Croatie, la Roumanie, la Bulgarie, la Lituanie, Malte, le Portugal, le Luxembourg, l'Irlande et l'Allemagne, a précisé le ministre de l'Intérieur sur TF1. Pour protester contre l'attitude de l'Italie, la France a donc décidé de suspendre à effet immédiat l'accueil prévu de 3500 migrants actuellement en Italie.

Article original publié sur BFMTV.com