Ocean Viking : Emmanuel Macron dans le piège des «bons sentiments»