Ocean Viking : «C'est un vilain geste», réagit l'Élysée au sujet de la position de l'Italie

© VINCENZO CIRCOSTA / AFP

L'Ocean Viking, le navire de SOS Méditerranée qui transportait 234 migrants a accosté la semaine dernière à Toulon alors qu'il aurait normalement dû débarquer en Italie. Ce qui avait notamment provoqué la colère du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, dénonçant le comportement "inacceptable" de l'Italie . Vendredi, l'Elysée a réagi à la position italienne et a dénoncé "un vilain geste".

"L'important est de continuer la coopération et ne pas en rester là. Les personnes débarqués à Toulon seront retranchées du nombre que nous accueillons cette année au titre de la solidarité avec l'Italie". Avant de poursuivre : "Nous devons travailler ensemble pour trouver des solutions efficaces pour l’immigration."

L'Elysée a également affirmé vouloir "réengager le travail avec exigence vis-à-vis de l’Italie", précisant que les personnes accueillies en France dans le cadre de l'affaire de l'Ocean Viking, rentrent dans le cadre des accords avec l’Italie.

>> Plus d'informations à suivre


Retrouvez cet article sur Europe1