Ocean Viking : quelle prise en charge pour les migrants qui ont accosté à Toulon ?

Les passagers de l'Ocean Viking ont rejoint la terre ferme vendredi dans le port militaire de Toulon , dans le Var, après une vingtaine de jours bloqués en mer Méditerranée. Au total, 230 migrants, dont 57 enfants, étaient à bord de ce navire humanitaire . Ils sont transférés par bus vers le centre de vacances du CCAS de l'énergie de Giens à Hyères, à 20 kilomètres du port dans une zone d'attente internationale. Europe 1 s'y est rendue en compagnie de Camille Chaize, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Un centre de vacances duquel "les migrants ne peuvent pas sortir"

Les rotations d'autocars se poursuivent entre la base navale et ce centre de vacances, situé sur la pointe sud de la presqu'île. "Ce centre accueille un certain nombre de colonies et autres (...). Ce sont des logements assez simples, assez chiches mais très dignes", souligne la porte-parole au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSIOcean Viking : les coulisses du bras de fer entre la France et l'Italie

Ce centre est "idéal parce qu'il est très grand pour accueillir ces migrants qui ont besoin une fois de plus de repos et de conditions de vie humaines", ajoute Camille Chaize, qui note également qu'il s'agit d'"un espace de sécurité. Il y a un certain nombre de contrôles et la zone est clairement bouclée. Les migrants ne peuvent pas en sortir."

25 personnes ont eu prioritairement besoin de soins

Dès la descente du bus, chacun rassemble ses quelques effets personnels regroupés dans des sacs poubelles. Il y a d...


Lire la suite sur Europe1