Occitanie : le RN s'offusque que Delga offre les transports aux électeurs dimanche

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Valentine CHAPUIS / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les soutiens de Marine Le Pen ont dénoncé mardi la mesure de gratuité des transports en Occitanie pour le second tour de la présidentielle , prise par la présidente de région Carole Delga (PS) pour "barrer la route à l'extrême-droite". La socialiste Carole Delga a annoncé la semaine dernière que les bus et trains régionaux seraient gratuits samedi et dimanche, sur présentation de la carte électorale, afin de favoriser la participation au scrutin.

"Tous aux urnes pour barrer la route à l'extrême-droite"

"Dimanche prochain, tous aux urnes pour barrer la route à l'extrême-droite. Allez-y en train ou en car Lio, en @Occitanie c'est gratuit", a-t-elle écrit sur Twitter dimanche, provoquant la colère des représentants occitans du RN. "Le fait de rendre gratuits ces bus et ces trains aux fins d'aller voter contre Marine Le Pen constitue juridiquement une possibilité de détournement de fonds publics", a affirmé à l'AFP Jean-Paul Garraud, conseiller régional RN et député européen. "J'espère que la justice va se saisir de cette question, elle devrait le faire", a estimé l'ancien magistrat, que Marine Le Pen nommerait ministre de la Justice, en cas de victoire à la présidentielle.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles