Occasion : 5 Citroën Grand C4 Picasso à moins de 18 000 €

Occasion : 5 Citroën Grand C4 Picasso à moins de 18 000 €
![CDATA[]]

Le modèle que nous vous présentons ici est toujours au catalogue de Citroën, mais sous l’appellation C4 Grand SpaceTourer. En février 2018 en effet, le constructeur aux chevrons annonçait que pour des raisons financières, il ne souhaitait plus mentionner le nom « Picasso » sur ses monospaces comme il l’avait fait pendant 20 ans. C’est que cette « signature » coûtait à la marque plusieurs millions d’euros par an de royalties.

Lancé à l’été 2013, le C4 Picasso II et sa version longue Grand C4 Picasso étaient les premiers à reposer sur la plateforme modulaire EMP2 toujours d’actualité aujourd’hui. Petite particularité, chaque version avait ses propres faces avant et arrière. Une coquetterie qui disparaîtra lors du restylage de mai 2016, contrairement au pare-brise panoramique, qui en fait, n’apporte pas grand-chose, si ce n’est une certaine originalité.

À l'intérieur

À l’intérieur, le style est plutôt épuré, avec une instrumentation au centre de la planche de bord. Lors du restylage, le graphisme du combiné numérique sera modernisé, mais l’ergonomie reste assez compliquée, avec de nombreux boutons, notamment sur le volant. Une question d’habitude.

En rang 2, et c’est là le point fort du monospace, les trois sièges sont identiques. Revers de la médaille, les latéraux sont implantés très près des portes. En troisième rangée, la place pour les jambes est évidemment plus limitée, mais elle reste acceptable. À noter que tous les sièges peuvent s’escamoter dans le plancher, ce qui dégage alors un volume de chargement de 1 843 litres (645 en configuration 5 places et 150 en 7 places).

Sur la route...

Sur la route, l’amortissement est remarquable de...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles