Un océan dans les profondeurs de la Terre

GU ET AL., NAT. GEOSCI., 2022

L'étude d'un diamant montre qu'à 660 kilomètres de profondeur, la teneur en eau est importante.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°909, daté novembre 2022.

De grandes quantités d'eau sont présentes jusque dans les profondeurs de la planète : c'est ce que vient confirmer l'étude d'un diamant comprenant plusieurs inclusions bleutées.

23.000 bars et 1650°C

Provenant de la mine Karowe, au Botswana, cette pierre cristallisée à 660 kilomètres de profondeur a piégé dans sa structure des minéraux denses tels que la wadsleyite et la ringwoodite, qui se forment à des pressions et des températures régnant entre 410 et 660 kilomètres de profondeur - soit jusqu'à 23.000 bars et 1650°C.

Une zone de transition capable d'absorber d'énormes quantités d'eau

Ce diamant d'origine superprofonde provient ainsi du bas de la zone de transition qui sépare le manteau supérieur du manteau inférieur, une région où la ringwoodite domine. La wadsleyite et la ringwoodite étant capables de stocker de telles quantités d'eau, la zone de transition pourrait théoriquement absorber six fois la teneur de nos océans sous forme de roches hydratées !

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi