"Son obsession était la justice pour tous": Eric Dupond-Moretti rend hommage à Gisèle Halimi

Esther Paolini
·1 min de lecture
Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, le 11 juillet 2020 à Paris - Thomas SAMSON
 © 2019 AFP
Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti, le 11 juillet 2020 à Paris - Thomas SAMSON © 2019 AFP

Sous une pluie d'applaudissements, le garde des Sceaux a rendu hommage à l'Assemblée nationale à Gisèle Halimi, morte ce mardi, à l'âge de 93 ans. Éric Dupond-Moretti a salué la mémoire de la célèbre avocate pénaliste et militante féministe dont l'obsession était "la justice pour tous."

"Toute sa vie elle aura combattu"

"Je voudrais rendre hommage devant la représentation nationale au nom du gouvernement, en tant que garde des Sceaux, mais aussi en tant qu'ancien avocat et finalement en tant que citoyen à maître Gisèle Halimi, qui nous a quitté ce matin", a lancé en préambule le ministre de la Justice.

À cette annonce, les députés présents se sont levés.

"Toute sa vie elle aura combattu, elle aura milité, elle aura défendu. Son obsession était la justice pour tous, et je devrais peut-être dire pour toutes. À cet instant toutes mes pensées et celles du gouvernement vont à sa famille et à ses proches", a-t-il poursuivi.

"La France perd une républicaine"

Infatigable combattante pour la cause des femmes et le droit à l'avortement, l'avocate, ancienne députée et autrice, est morte ce mardi au lendemain de son 93e anniversaire.

"La France perd une républicaine passionnée (...), une grande combattante de l'émancipation des femmes", a salué sur Twitter le président Emmanuel Macron.

Article original publié sur BFMTV.com