Observez cet été les restes d’une explosion spectaculaire d'une comète

En 2007, une comète explosait dans notre ciel. Sans pour autant se désintégrer. Mais s’éclaircissant soudain d’un facteur un million ! Celle que les astronomes appellent 17P/Holmes n’en était pas à sa première. C’est d’ailleurs une explosion similaire, même si moins spectaculaire, qui avait mené à sa découverte en 1892. Un comportement étonnant. Peut-être dû à des réarrangements de la glace qui constitue le cœur de la comète. Des réarrangements qui libèrent du gaz et créent une pression tellement forte que cela finit en éruption de glace, de gaz et de poussière.

Ce qu’il y a d’encore plus remarquable, c’est que des astronomes de l’Institut de recherche géospatiale finlandais avancent aujourd’hui que la traînée créée par l’explosion de la comète en 2007 ne s’est pas dispersée dans l’espace. Au lieu de cela, ces poussières se seraient concentrées sur une orbite elliptique qui passe par le point d’explosion d’origine. Et cet été, justement, les modèles prévoient une accumulation de particules en ce point – qui devrait rendre la traînée visible. Même avec un télescope amateur. D’au moins 30 cm, tout de même, et équipé d’une caméra CCD qui permette d’appliquer la méthode de soustraction d’image.

La traînée de poussière laissée par l’explosion de la comète 17P/Holmes est déjà apparue dans le ciel en 2015, avec une faible luminosité. © Arto Oksanen, Institut de recherche géospatiale finlandais
La traînée de poussière laissée par l’explosion de la comète 17P/Holmes est déjà apparue dans le ciel en 2015, avec une faible luminosité. © Arto Oksanen, Institut de recherche géospatiale finlandais

Des poussières à ramasser

Parce que les particules produites par l’explosion de la comète 17P/Holmes ont beau être minuscules – avec des diamètres de quelques fractions de millimètre seulement –, elles n’en refléteront pas moins la lumière du Soleil. Leur faisant prendre la forme d’une traînée floue qui devrait apparaître à partir de fin juillet, du côté de la constellation de Pégase.

Réussir à localiser les poussières produites par des explosions comme celles qu’a connu 17P/Holmes pourrait permettre aux astronomes d’imaginer une mission pour collecter, un jour, des morceaux de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles