Obsèques de Régine au Père-Lachaise : plusieurs personnalités absentes, la raison dévoilée

Les proches de Régine lui ont dit adieu lundi 9 mai, lors de ses obsèques organisées au cimetière du Père-Lachaise (20e arrondissement de Paris). Malheureusement, cet ultime hommage a quelque peu été gâché par un contre-temps qui a empêché de nombreux amis de la reine de la nuit parisienne, décédée le 1er mai dernier à l'âge de 92 ans, de venir.

Au lendemain des obsèques de Régine, marquées notamment par l'arrivée très atypique de son cercueil en calèche, à la hauteur de l'extravagance de La Grande Zoa, Le Parisien revient sur la cérémonie qui a attiré aussi de nombreux fans. Ces derniers, par centaines, étaient amassés à l'extérieur du crématorium et de la salle de la Coupole. Comme le reprécise le quotidien, l'édifice est en travaux, rénovation qui a eu un impact sur les obsèques de Régine. "La seule chose qu'elle n'avait pas prévue, c'était les travaux", a réagi un admirateur de Régine auprès du Parisien. Tous les proches de la grande chanteuse et comédienne n'ont pas pu assister à l'ultime adieu. Selon nos informations, la capacité maximale était de 100 personnes en raison des travaux et des personnalités proches de Régine n'ont pas pu faire le déplacement. Parmi elles, entre autres, Michel Sardou et son épouse Anne-Marie Perier, ou encore Hervé Vilard , Dave, qui étaient pour les deux derniers venus lui rendre visite à La Maison des Artistes, lieu de vie où Régine avait été admise il y a quelques...

Lire la suite


À lire aussi

Obsèques de Jean-Pierre Pernaut : Jacques Legros grand absent, les raisons révélées
Léa Salamé absente de "Elysée 2022" : changement en catastrophe, la raison dévoilée...
Laurent Weil absent depuis plusieurs mois pour raisons de santé : Laurie Cholewa donne de ses nouvelles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles