Obsèques du prince Philip : pourquoi William et Harry seront séparés

·1 min de lecture

Il n'était pas question qu'il manque les funérailles de son grand-père. Dimanche 11 avril, le prince Harry a quitté les États-Unis pour l'Angleterre, pour assister aux obsèques du prince Philip, décédé vendredi 9 avril. Il a laissé Meghan Markle à Los Angeles, avec leur fils de (presque) deux ans, Archie. Enceinte de leur deuxième enfant, elle a suivi les conseils des médecins lui recommandant de ne pas voyager à quelques semaines de son terme. Depuis, le petit frère du prince William est confiné à Frogmore Cottage - où il vivait avant de quitter Londres. Il devra effectuer un test PCR avant de se rendre aux obsèques du prince Philip, prévues samedi 17 mars, à la chapelle Saint-Georges, au château de Windsor. Des obsèques dont l'organisation a été un casse-tête pour le palais de Buckingham. Et pour cause : crise sanitaire oblige, seule trente personnes y assisteront - des membres de la famille royale majoritairement, et des membres de la famille du prince consort.

La venue du prince Harry a posé un autre problème. En se retirant de la famille royale, il a perdu ses titres royaux et militaires. Il ne peut donc plus porter sa tenue officielle de pilote de l'armée. Alors, pour ne pas afficher les dissensions qui agitent la famille royale depuis plus d'un an - amplifiées par l'interview accordée à Oprah Winfrey par Meghan et Harry -, la reine a tranché : personne ne portera de tenue militaire. Les princes William, Andrew ou encore Charles arboreront comme le prince Harry un costume-cravate. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

William Leymergie : l'animateur s'apprête à devenir grand-père pour la quatrième fois
PHOTO Alizée : sa fille aînée Annily a bien changé et dévoile un nouveau look surprenant
Funérailles du prince Philip : Harry aurait repris contact avec son père, son frère et ses cousines
Cette semaine dans Voici : c’est tendu entre les princes William et Harry
Funérailles du prince Philip : ses enfants réunis autour de lui pour le conduire à sa dernière demeure