Obsèques du prince Philip : cet hommage de Kate Middleton à Elizabeth II et Lady Diana

·1 min de lecture

Le triste jour J est arrivé. Ce samedi 17 avril, les membres de la famille royale britannique se sont retrouvés au château de Windsor pour les obsèques du prince Philip. 30 invités seront présents dans l’enceinte de la chapelle St George, pour assister à la messe en hommage au duc d’Edimbourg. Le prince Harry a fait le déplacement depuis les Etats-Unis pour honorer la mémoire de son grand-père. La reine Elizabeth II a perdu son époux alors qu’il allait avoir 100 ans le 10 juin prochain. Désormais veuve, Sa Majesté s’apprête à clôturer le plus long chapitre de sa vie : celui de 73 années de mariage avec le prince Philip. Elle a donc suivi à la lettre les souhaits de son époux pour ses funérailles, et cela sera également l’occasion pour la reine de retrouver les autres membres de sa famille, dont elle est privée depuis plusieurs mois à cause de la crise sanitaire.

Alors que le cercueil du duc d’Edimbourg doit quitter sa chambre du château de Windsor à 14 heures 40 (heure locale à Londres), les membres de la famille royale arrivent au compte goutte au château. Kate Middleton et le prince William font partie des premiers arrivés. Les parents de George, Charlotte et Louis ont été photographiés en train de quitter leur domicile de Kensington Palace. Très attachée à la reine Elizabeth II, la duchesse de Cambridge a tenu à lui rendre hommage en choisissant un collier ayant appartenu à la reine, comme le montrent des photos postées par le Daily Mail.

Constitué de perles et de diamants, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Obsèques du prince Philip : un Britannique perturbe le direct de BFM TV
Obsèques du prince Philip : les internautes se moquent de Jane Birkin, invitée sur TF1 pour commenter la cérémonie
Ingrid Chauvin "frustrée" par son rôle dans Demain nous appartient : ce qui la dérange vis-à-vis d'Alexandre Brasseur
Obsèques du prince Philip : cette triste nouvelle concernant la reine Elizabeth II
Marie Fugain : cette décision de justice qu'elle ne comprend pas