Obsèques du prince Philip : ces détails que n’oublieront pas le prince Edward et son épouse Sophie de Wessex

·1 min de lecture

Le 9 avril dernier est une date que n’oublieront jamais les membres de la famille royale britannique. Il s’agit du jour de la mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II. Décédé à l’âge de 99 ans au château de Windsor, le duc d’Edimbourg aurait fêté son centième anniversaire le 10 juin. Une disparition qui a profondément marqué les membres de la famille royale britannique, qui sont tous entrés dans une période de deuil obligatoire.

Jusqu’à ses funérailles le 17 avril, des hommages ont été rendus au fil des jours par ses enfants sur les réseaux sociaux. Le prince Charles a été le seul à s’exprimer en public, au lendemain de la mort de son “cher papa”. Et le samedi 17 avril, c’est à la chapelle St George au château de Windsor que se sont retrouvés les membres de la famille royale britannique. Le prince Harry avait fait le déplacement depuis les Etats-Unis, et a marché derrière le cercueil de son grand-père, séparé du prince William par son cousin Peter Philips.

A cause de la crise sanitaire, trente personnes ont été autorisées à pénétrer dans la chapelle. Parmi elles, les enfants du prince Philip : Charles, Anne, Andrew et Edward. Enfant le plus discret des quatre, le comte de Wessex multiplie depuis plusieurs semaines les déclarations concernant son regretté père. Dans les colonnes du magazine Point de vue ce mercredi 23 juin, le prince Edward et son épouse Sophie de Wessex ont évoqué avec émotion les obsèques du duc d’Edimbourg. Et il y a des détails qu’ils ne pourront (...)

Lire la suite sur le site de Voici

William et Harry : cette promesse faite à Lady Diana qu'ils ont brisée
"C'est une mythomane" : Pierre-Jean Chalençon profère de graves accusations contre Caroline Margeridon
Manuela Lopez : ses déchirantes confidences sur son passé d'enfant battue
PHOTOS Tori Spelling totalement défigurée par la chirurgie esthétique : les fans de Beverly Hills sous le choc
VIDEO Virginie Guilhaume : ces lourdes séquelles dont elle souffre encore, un an après avoir contracté la Covid-19

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles