Obsèques du prince Philip : le cas Harry réveille un mauvais souvenir chez Elizabeth II

·1 min de lecture

Une impression de déjà-vu. Il y a près de 70 ans, Edward VIII revenait au Royaume-Uni pour les funérailles de son frère, le roi George VI, père d'Elizabeth II. Nous sommes le 6 février 1952 et le souverain disparait en laissant sa place sur le trône à sa fille aînée Elizabeth II, alors âgée de 25 ans. Après un règne de onze mois, l'un des plus courts de l'histoire de la monarchie britannique, Edward III avait abdiqué par amour, pour épouser la femme de sa vie, une Américaine deux fois divorcée du nom de Wallis Simpson. Exilé en France avec son épouse dans l'hôtel particulier des Windsor implanté dans le Bois de Boulogne, Edward III revient sur ses terres natales pour assister aux obsèques de son petit frère.

A l'époque, Wallis Simpson avait préféré rester en France, et n'avait pas assisté aux obsèques de son beau-frère, alors que ses relations avec la Couronne étaient loin d'être au beau fixe... Difficile en effet pour la famille royale d'accepter la relation entre Edward III et une Américaine roturière, divorcée de surcroît. Un épisode qui revient hanter la reine Elizabeth II, alors que le prince Harry a déposé seul ses valises au Royaume-Uni pour les funérailles du prince Philip, qui se dérouleront ce samedi 17 avril. Officiellement, les médecins de Meghan Markle ne l'ont pas autorisée à quitter les Etats-Unis, par mesure de précaution, puisqu'elle est enceinte de son deuxième enfant.

Grande absente des obsèques, Meghan Markle évite les regards en biais et les tensions avec (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Une hypothèse", Bruno Le Maire pas rassurant sur l'ouverture des terrasses
Pourquoi Nagui arrête Tout le monde veut prendre sa place
Le saviez-vous ? Meghan Markle n'est pas la seule actrice du clan Windsor !
L’amour est dans le pré : Mathieu et Alexandre critiqués pour leur faire part de mariage
Kate Middleton : pourquoi son gâteau de mariage a laissé un mauvais souvenir à la reine