Obsèques de Jean-Louis Trintignant : cérémonie intime avec Marianne et Nadine, unies

LAURENT EMMANUEL/AFP

Les obsèques de Jean-Louis Trintignant, décédé le 17 juin, se sont déroulées mercredi matin au cimetière Pont de Justice de Nîmes.

C’est dans la plus grande intimité que Jean-Louis Trintignant a été inhumé. Les obsèques de l’acteur français, décédé le 17 juin à 91 ans, se sont déroulées mercredi matin au cimetière Pont de Justice de Nîmes, dans le sud de la France. Selon les informations de «Midi Libre », plusieurs personnalités sont venues entourer Marianne Hoepfner, la veuve du comédien, comme Claude Lelouch, Charles Berling, Marc Lavoine et le journaliste Claude Sérillon. Son ex-épouse et mère de ses trois enfants, Nadine Trintignant, était également présente. Toujours selon le quotidien, des musiciens étaient rassemblés au pied d’un grand cyprès pour la cérémonie.

En images :Jean Louis Trintignant dans les archives photos de Paris Match

L'acteur de «Et Dieu... créa la femme» et «Amour» est «mort paisiblement, de vieillesse, ce matin, chez lui, dans le Gard, entouré de ses proches», avait précisé son épouse dans un communiqué. Entré dans l'histoire du cinéma avec «Un homme et une femme» de Claude Lelouch, où il incarne un pilote automobile amoureux d'Anouk Aimée, il a remporté un prix d'interprétation à Cannes pour «Z» de Costa Gavras en 1969 et un César du meilleur acteur pour «Amour» (2012) de Michael Haneke, film récompensé d'une Palme d'or.

Retrouvez notre hommage dans le numéro 3816 , en vente dès mardi en Ile-de-France et mercredi dans la France entière.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles