Obsèques de Jacqueline Caurat : Olivier Minne, Denise Fabre, Evelyne Dhéliat émus aux larmes

·1 min de lecture

Une figure des années 80 vient de disparaître : Jacqueline Caurat est décédée à l'âge de 93 ans ce 22 mai dernier. Elle était l’une des premières speakerines du petit écran, suivie par les téléspectateurs tous les soirs… À l’époque, les speakerines étaient de vraies stars qui présentaient, toujours avec un parfait sourire, le programme télévisé, les dernières actualités ou même les excuses de la chaîne en cas de pépin lors de la diffusion. Jacqueline Caurat fut l'une des pionnières à exercer ce métier, où elle officia de longues années, entre 1950 et 1980.

C'est à seulement 25 ans qu'elle avait rejoint la RTF. Elle avait été recrutée d'abord, pour traduire les programmes britanniques lors du couronnement de la reine Elizabeth II, en 1953. Car la journaliste était parfaitement bilingue, elle était d'ailleurs née en Angleterre. Durant sa carrière sur le petit écran, elle avait animé aussi des émissions destinées aux enfants et avait même conçu des programmes jeunesse. Lors de son dernier voyage, nombre de stars du petit écran se sont donné rendez-vous pour un dernier au-revoir.

Les funérailles de celle qui était officier de l'Ordre national du Mérite se sont déroulées en l'église Notre-Dame de l'Assomption de Paris, dans le 16e arrondissement ce mercredi 2 juin. Le journaliste français, écrivain, animateur de radio et de télévision Pierre Bonte, la célèbre présentatrice télé Denise Fabre accompagnée de son mari Francis Vandenhende, la star de la météo Evelyne Dhéliat ainsi que la (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Bernard Tapie affaibli par son cancer : ce trouble qui l'a trahi lors de son audience au tribunal
Kobe Bryant : des baskets en hommage à sa fille mises en vente contre la volonté de sa veuve ?
Festival de Cannes 2021 : découvrez la liste des films en compétition pour la 74ème édition
Yves Rénier : Jean-Luc Reichmann adresse un émouvant hommage à l'acteur, qu'il a eu au téléphone la veille de sa mort
Renaud : son frère David Séchan dévoile les origines de "la descente aux enfers" de l'artiste

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles