Objectifs trop faibles, retards, manque d'investissements... Le Haut Conseil pour le climat adresse à la France un rapport cinglant

franceinfo
Dans son premier rapport annuel publié mercredi et que franceinfo a pu consulter, cet organisme indépendant lancé en novembre estime notamment qu'en termes d'émissions de gaz à effet de serre, la trajectoire de la France est incompatible avec ses ambitions.

C'est le premier avis émis par le Haut Conseil pour le climat sur les politiques publiques du gouvernement français pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays. Et le constat est loin d'être réjouissant. Dans son premier rapport publié mercredi 26 juin et que franceinfo a pu consulter, cet organisme indépendant créé en novembre dernier pointe les efforts insuffisants de la France pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et espérer atteindre la neutralité carbone.

Il relève aussi que toutes les transformations socio-économiques profondes nécessaires pour y parvenir restent encore à être engagées. Franceinfo vous résume les principaux enseignements de ce rapport.

Des objectifs critiqués

• Des engagements insuffisants. Les engagements pris en 2015 par les pays ayant ratifié l'accord de Paris, même s'ils sont tous appliqués, sont "largement insuffisants pour stabiliser le réchauffement climatique à venir", estime le Haut Conseil pour le climat.

• Les objectifs nationaux ne sont pas atteints. Pour tenir ses engagements dans le cadre de l'accord de Paris, la France s'est fixée d'atteindre la neutralité carbone en 2050, c'est-à-dire des émissions nettes de gaz à effet de serre nulles. Pour y arriver progressivement, des plafonds d'émissions de gaz à effet de serre à court et moyen termes ont été fixés. Le premier de ces budgets carbone couvrait la période 2015 à 2018 et il a été dépassé de 3,5%. "La baisse des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi