Les objectifs environnementaux de l'UE ne seront pas atteints en 2020

Alors que la COP25 se tient depuis lundi à Madrid, un rapport de l'Agence européenne de l'environnement pointe l'échec de l'UE en matière de protection de la biodiversité.

L'Europe n'avance pas assez vite en matière de résolution des problèmes environnementaux. C'est en substance ce que dit le dernier rapport de l'AEE, l'Agence européenne de l'environnement, publié ce 3 décembre 2019. 

Sur 13 objectifs de protection de la biodiversité fixés pour 2020, seuls deux seront satisfaits l'années prochaine : la sanctuarisation de zones marines et terrestres. La protection des espèces et des habitats naturels, des zones humides, des écosystèmes marins et des sols reste insuffisante. 

Il existe toutefois des possibilités d'agir afin de parvenir, entre 2030 et 2050, à réaliser les objectifs fixés, notamment en matière de protection de la diversité mais également concernant l'émission de produits chimiques, la pollution atmosphérique et la pollution sonore.

Des efforts ont certes été réalisés entre 1990 et 2017, notamment pour diminuer les gaz à effet de serre, mais cela reste insuffisant, dit le rapport quinquennal. Et surtout, la tendance est au ralentissement de ces progrès. 

La COP15 Biodiversité se tient en octobre 2020 à Kunming, dans le sud-ouest de la Chine. Les Etats devront donc s'engager en conséquence.

► Lire le rapport publié par l'Agence européenne de l'environnement

(avec AFP)